60156963_606895689785649_583103082435444

L’histoire du restaurant Le Court 1920 à Reims

 

La naissance d’un espace sportif et gastronomique

Le Tennis-Club de Reims voit le jour en 1920, grâce à l’association du Comité Américain pour les Régions Dévastées par la Première Guerre mondiale, avec la volonté du marquis Melchior de Polignac. À l’époque, la France se reconstruit progressivement après le désastre de la Grande Guerre. Le 11 juin 1920, l’association du Tennis-Club de Reims, aussi connue sous le nom de « TCR », est enregistrée au sein de la sous-préfecture de la Marne. Une partie de l’établissement sera financé par deux francophiles d’origine américaine : Ann Morgan et Ann Murray Dike, toutes deux fondatrices du Comité Américain pour les Régions Dévastées (CARD).

IMG_6628.JPG

Les travaux débutent dès la création de l’association. En tout, il faudra quatre ans pour finaliser la construction des courts et de la piscine. En 1922, les huit courts de terre battue se terminent. Dessiné par l’architecte Édouard Redont, le Club House, qui héberge le restaurant Le Court 1920, est également finalisé. Il faudra attendre encore un an de plus pour pouvoir profiter de deux courts supplémentaires abrités par une charpente de bois. Ils seront inaugurés en septembre 1923 par le ministre André Tardieu ainsi que par l’ensemble de ses bienfaiteurs.

Le Tennis-Club de Reims pendant la Seconde Guerre mondiale

Le Court 1920, son Club House et ses courts de tennis

Pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup d’installations sont détruites ou endommagées. La plupart des courts couverts restent inaccessibles jusqu’en 1955. Les membres ne peuvent pratiquer que sur les courts situés en extérieur. La guerre fera également de nombreuses victimes chez les membres du TCR. Parmi les plus connues, on citera notamment Jacques Détré et André Schneiter. La fin de la guerre signe le début de la reconstruction du complexe du Tennis-Club de Reims. Le 1er mars 1947, après des mois de travaux, le Club House et son restaurant sont de nouveau en mesure d’accueillir des clients. 

En 1947, les vestiaires sont rénovés et l’achat d’un terrain permet de les agrandir considérablement. La popularité du TCR grandit, et avec elle le nombre de ses membres actifs. Deux courts supplémentaires viennent augmenter la capacité d’accueil du club. En béton et en terre battue, ils remplacent alors les anciens courts couverts protégés par la charpente de bois. Le restaurant Le Court 1920 et le Club House poursuivent leur évolution à travers l’histoire. En 1979, le bar-restaurant est entièrement reconstruit, pour le plus grand plaisir de sa clientèle. Son prestige le propulse parmi les établissements les plus prisés de la ville de Reims. Aujourd’hui, sa réputation n’est plus à prouver.